Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Boudoir des Livres

Les oiseaux se cachent pour mourir de Colleen Mc Cullough

21 Octobre 2010 , Rédigé par Cerisia Publié dans #Littérature contemporaine étrangère

les oiseaux se cachent pour mourir

 

Editions Pocket

874 pages

 

Quatrième de couverture

Meggie Cleary : un destin à peine ébauché, mais si lourd à porter. Tout a commencé par l'arrachement à la ferme natale, quand sa famille a quitté la Nouvelle-Zélande pour l'Australie.

Là, dans l'immense domaine où son père est régisseur, la petite Meggie travaille et veille sur ses frères. Elle n'a que neuf ans lorsqu'elle rencontre celui qui va marquer toute sa vie : Ralph de Bricassart, un jeune prêtre ambitieux.

Au fil des années, ils vont se chercher, se fuir se retrouver, se perdre à nouveau.

Pour se délivrer de cet amour impossible, Meggie épouse Luke O'Neill, qui très vite révèle sa vraie nature, brutale et tyrannique. De son côté, Ralph, fidèle à sa vocation, gravit les échelons de la hiérarchie ecclésiastique...

Les Oiseaux se cachent pour mourir est un superbe roman d'amour, désormais un grand classique.

 

Mon avis :

Après avoir vu le téléfilm de ce roman il y a quelques années, j'ai enfin lu le livre et grâce à une lecture commune !

 

J'ai apprécié cette lecture, le roman ne se résume pas seulement à la relation entre Meggie et Ralph mais aussi à l'histoire d'une famille et d'un pays.

Ils sont certes tous deux les personnages principaux de ce roman, ceux qui retiennent le plus notre attention, surtout dans le téléfilm mais là dans le roman, l'horizon s'élargit.

 

En parallèle de l'histoire d'amour les joies et les malheurs d'hommes, de femmes, d'un pays. Les sécheresses qui n'en finissent pas et décime le cheptel de mouton, ailleurs les régions humides quasiment invivables, la vie sur une grand propriété d'éleveurs de moutons, la guerre, les relations parents/enfants.

 

La famille est largement présente, ses parents, ses frères, sa relation difficile avec sa mère.

 

Nous apprenons des secrets de famille lourds à porter, nous partageons des destins tragiques.

 

"Les oiseaux se cachent pour mourir" est une "pavé", comme on dit, de plus de 800 pages mais à aucun moment le lecteur s'ennuie, du moins ce fut mon cas.

 

Le style est fluide, l'écriture agréable, les émotions, les malheurs et les joies ne laissent pas indifférents le lecteur.

 

Pauvre Meg ai-je envie d'ajouter ! Elle a été obligé de voler son bonheur, elle aura souffert tout au long de sa vie, à tout perdu.

 

Une très bonne lecture, un roman incontournable que je vous incite à lire, puis il faut bien l'avouer que la vision de Ralph de Bricassart incarné par Richard Chamberlain est un petit plus !!

 

Ma note 8/10

 

J'ai lu sur livre dans le cadre d'une lecture commune : les avis de MeL (l'organisatrice), Mélusine

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Kikine 28/10/2010 02:21


Oh là là comment tu me rappelles que ça fait des années et des années que je me suis dit qu'il fallait que je le lise !


Cerisia 28/10/2010 15:27



J'ai l'impression que nous en sommes toutes au même point lolll : ça fait des années que nous voulons lire ce livre !!!


Pour moi c'est fait !!!



belledenuit 26/10/2010 11:42


Il est dans ma LAL. Il faudra que je l'emprunte à l'occasion vu que j'avais beaucoup aimé le téléfilm (aaaahhh Raaaalffff !!! )


MeL 24/10/2010 19:46


C'est bien chouette qu'il t'ait plu !
C'est en lisant ton avis que je me rends compte à quel point c'est un pavé lol, j'ai une édition en grand format et qui ne faisait donc que 500 pages et quelques... j'imaginais pas que ça
équivalait à 800 pages en format "normal" ! :o maintenant je comprends mieux le temps que j'ai mis à le lire !

(ah, et petit détail, c'est MeL, pas Mel :p)


Cerisia 24/10/2010 21:06



Le mien était en livre de poche, deux livres en fait et là aussi ça équivalait au format normal !!


J'ai corrigé



Jules 23/10/2010 18:54


C'est une lecture que je me promets depuis des siècles!!! un jour peut-être...


Cerisia 24/10/2010 10:06



Moi j'ai sauté sur l'occasion d'une lecture commune pour le lire parce que comme toi ça faisait loooooooooooongtemps que je voulais le lire :)