Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Boudoir des Livres

Les Hauts de Hurle-Vent de Emily Brontë

31 Mai 2010 , Rédigé par Cerisia Publié dans #Littérature classique étrangère

les hauts de hurle vent

 

Lecture commune sur Livraddict proposée par Bambi_Slaugher

 

Quatrième de couverture

Les Hauts de Hurle-Vent sont des terres balayées par les vents du nord.
Une famille y vivait, heureuse, quand un jeune bohémien attira le malheur. Mr. Earnshaw avait adopté et aimé Heathcliff. Mais ses enfants l'ont méprisé. Cachant son amour pour Catherine, la fille de son bienfaiteur, il prépare une vengeance diabolique. Il s'approprie la fortune de la famille et réduit les héritiers en esclavage.
La malédiction pèsera sur toute la descendance jusqu'au jour où la fille de Catherine aimera à son tour un être misérable et frustre.
Ce roman anglais, le plus célèbre du XIXe siècle à nos jours, a été écrit par une jeune fille qui vivait avec ses sœurs au milieu des landes de bruyère. Elle ne connut jamais cette passion violente ni cette haine destructrice. Elle imagina tout, même le fantôme de la femme aimée revenant tourmenter l'orgueilleux qui l'a tuée.

 
 

Mon avis
:
"Les Hauts de Hurle-Vent" est une relecture et je me demande comment j'ai fais pour  pouvoir oublier en grande partie une telle histoire. Je l'ai lu en 1992...ceci explique peut-être cela !!!!
J'ai souhaiter relire ce roman tout d'abord parce que je me souvenais l'avoir aimé et ensuite pour pouvoir en faire un billet sur mon blog.
Je ne regrette pas cette lecture que je qualifierais de magistrale !!

Il est rare de lire un roman d'une telle noirceur, avec des êtres si torturés. Rien à voir avec la noirceur d'un thriller, là il s'agit d'une noirceur permanente, présente à chaque ligne, profonde.
Cette lecture est oppressante tant la violence, la méchanceté, la fourberie sont présentes.

Les personnages féminins sont capricieux, égoïstes. Ces femmes sont détestables, même Nelly dans sa façon de laisser les choses s'envenimer, se détériorer n'est pas sympathique, à croire qu'elle se réjouit du malheur et de la haine qu'il y a autour d'elle, un personnage ambiguë.

Les personnages masculins sont égoïstes aussi mais pas seulement,ils sont cruels, ils sont diaboliquement méchants, la haine irradie d'eux, elle se répand, elle détruit, elle réduit à néant un être.
Hareton est le seul que l'on peut plaindre.

Ce livre c'est la haine, la manipulation et la méchanceté à l'état pure, c'est assez effrayant !
Il est extrêmement bien écrit, impossible, du moins pour moi, de poser le livre.
La curiosité peut-être malsaine nous pousse à tourner les pages encore et encore.

Une demeure glaciale, le gris, le noir, le vent, le froid, la saleté, la mort, la violence qui atteind son paroxysme, un livre terrible, profondément dérangeant mais absolument prenant, attirant.

J'ai beaucoup aimé cette lecture, l'écriture de l'auteur, la profondeur d'âme des personnages. L'espoir enfin là, malgré tout. Le contraste des dernières pages avec tout le reste du roman.

Un classique à lire absolument.

Ma note : 9/10

Les billets des lecteurs et lectrices de Livraddict qui ont participé à cette lecture commune

- Bambi_slaughter -Avalon
- Noryane - Jelydragon - Livresque
- Cacahuète - Craklou - Herisson08  -Heclea   - Love of book
- Zorane - Linou - Mimi54 - Amandine - Emma20 - Bulle- Gerry29   - Lexounet  - Karline05

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Luna 18/03/2011 06:31


"Les hauts de Hurle-Vent" est loin d'être un roman qui m'a passionné... Je l'ai trouvé trop lent, peu crédible (pour le coup, ça se voyait vraiment qu'elle n'y connaissait rien !). Cela étant dit,
je comprends aisément pourquoi c'est l'un des romans préférés de beaucoup de personnes : au niveau de l'histoire, il a tout pour plaire !
Je viens d'ailleurs de poster ma critique sur ce roman d'Emily Brontë sur mon blog...

Joli article, je reviendrais ;)
Bonne continuation !!


Cerisia 18/03/2011 14:17



Merci, je vais de ce pas lire ton billet :)



Bénédicte 09/06/2010 15:58


je n'ai pas lu ce livre mais je rattraperai surement ce retard


Theoma 08/06/2010 16:16


Tout est une histoire d'âge. Je l'ai lue ado et ces deux personnages m'avaient profondément agacée. Je l'ai relu il y a deux ans et ce fut un coup de poing.


Cacahuète 03/06/2010 11:16


Une ambiance oppressante, c'est bien le mot qui caractérise ce livre !


Marc Lefrançois 02/06/2010 09:45


Bienvenue dans ma communauté consacrée aux livres! Je vois qu'on a la même passion... Je reviendrais sur ce blog, mais comme il me reste à peine un mois pour rendre mon manuscrit, je n'ai pas trop
le temps en ce moment de traîner, comme j'aimais tant le faire, sur la blogosphère...