Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Boudoir des Livres

La trilogie des joyaux Tome 2 de David Eddings

17 Février 2010 , Rédigé par Sylvie/Cerisia Publié dans #Littérature Fantasy étrangère

la trilogie des joyaux 2
Editions Franceloisirs
559 pages
2007
Quatrième de couverture
Le royaume d'Élénie se consume de tristesse ; car la jeune reine se meurt, enchâssée dans un enchantement de cristal. Les précepteurs des quatre ordres combattants se sont consultés : il faut lui rendre vie, sous peine de voir Annias, le vénal primat, se hisser jusqu'à l'archiprélature, quitte à transiger avec l'antique ennemi, Otha de Zémoch, qui campe à la frontière d'Orient. Tout sauf ça ! Emouchet, le chevalier pandion, connaît la solution : retrouver le Bhelliom, la pierre sacrée perdue depuis des siècles, et qui seule peut sauver l'héritière des rois. Le champion tente sa chance avec ses compagnons, désignés par les chevaliers de l'Église. Il sait que Ghwerig, le Troll nain, fera tout pour s'emparer le premier du précieux joyau. Et même si Émouchet le battait sur la ligne d'arrivée, il ne ferait qu'éveiller la convoitise d'Azash, le dieu du Mal. On ne saurait jouir du Bhelliom en paix. Priez pourtant, mes frères, priez pour que le champion réussisse ; car s'il vient à échouer, tout le continent d'Éosie sombrera fatalement dans la guerre générale et la civilisation telle que nous la connaissons cessera d'exister.


Mon avis
Ce tome deux fut pour moi une bien meilleure lecture que le tome un, très certainement parce que les personnages et les lieux m'étaient plus familiers.

La quête du Bhelliom démarre, plusieurs embûches feront perdre du temps à Emouchet et ses compagnons. Notamment la soeur du comte Ghasek. Pourquoi n'avoir pas fait ce que Occuda a dû se résoudre à faire de toute façon ? D'autant plus que cela aurait été plus humain !

J'ai beaucoup aimé la forêt qui mène au château du comte. Cette forêt que doivent traverser Emouchet, Kalten, Flûte et les autres est extrêmement lugubre. L'auteur fait très bien nous faire ressentir l'atmosphère angoissante et machiavélique qu'il y règne.

L'arrivée au château de comte est tout autant peu agréable. Nous apprenons le pourquoi de toute cette noirceur, le pouvoir du Fureteur prend toute son ampleur...

Le Fureteur, être immonde qui donnera bien du mal à nos "héros" !

Que dire plus sans rien dévoiler à vous qui n'avais pas encore lu cette trilogie....j'aime beaucoup Kalten, tout comme Bevier au caractère bien différent et attachant.

La rencontre avec Kring le domi de la bande de maraudeurs péloï reste assez inoubliable. Les propos de Kring ne sont pas particulièrement drôle mais la manière de le dire est assez comique, un peu d'humour noire on va dire !

Kurik nous montre qu'il a plusieurs "cordes à son arc" et qu'il ne manque pas de ressources.

Quant à Flûte, sa magie est très grande et je ne m'attendais pas à la révélation faite sur elle dans ce tome....mais je ne dirais rien !

Donc une bonne lecture et il me tarde de repartie au royaume d'Elenie.

Ma note 7/10

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Acr0 19/02/2010 16:29


Ah, c'est chouette qu'il te plaise davantage que le premier ;)


Cerisia 23/02/2010 21:03


oui :) j'espère qu'il en sera de même pour le tome 3, merci de ta visite !