Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Boudoir des Livres

La Marquise de Brinvilliers de Agnès Walch

14 Juin 2010 , Rédigé par Cerisia Publié dans #Biographie, romans historiques,documents

la marquise de Brinvilliers

Editions PERRIN

238 pages

 

Lecture dans le cadre de l'opération Masse Critique de Mes livres sur Babelio.com 

Un grand merci à Babelio et auxéditions PERRIN pour cette lecture fort intéressante.

 

 

Quatrième de couverture(source Alapage)

Le 17 juillet 1676, à huit heures du soir, cinq jours avant son quarante-sixième anniversaire, Marie-Madeleine d'Aubray, marquise de Brinvilliers, fut décapitée en place de Grève à Paris devant une foule agitée, puis impressionnée par le courage de cette petite femme au corps si frêle.
" Elle est morte comme elle a vécu, avec résolution ", écrira Mme de Sévigné.
Présente ce soir-là, la célèbre épistolière n'aurait pas manqué un instant d'un feuilleton qui tenait en haleine les Français depuis déjà quatre ans.
Accusée d'avoir empoisonné son père, ses deux frères, son mari, sa soeur et sa fille, la marquise de Brinvilliers fut en effet l'une des premières " tueuses en série " de l'Histoire.
Mais la marquise a-t-elle vraiment commis les crimes qu'on lui reproche ? Agnès Walch, historienne, spécialiste des drames de moeurs, a mené ce travail d'enquête jusqu'alors inédit.
Sous sa plume revit un Paris passionné par la magie, les poisons, les sciences occultes, un monde où plus que jamais l'argent fait tourner les esprits, surtout s'ils sont faibles...
Rassemblant les pièces du procès, l'historienne éclaire d'un jour nouveau le verdict des magistrats influencés par les préjugés de leur sexe et sous la coupe d'un pouvoir politique obsédé par le complot.
Ni ange, ni démon, la marquise apparaît là dans toute sa vérité.



Mon avis

Marie-Madeleine d'Aubray, plus connue sous le nom de "La marquise de Brinvilliers".

Première "tueuse en série" de l'histoire mais au combien attachante !

 

Certes selon ses aveux elle a empoisonné son père, ses deux frères, son mari, sa fille et sa soeur (son mari et sa fille ne sont pas décédés, elle leur a administré un antipoison) mais les enjeux lors de son procès sont grands. Certains veulent faire "tomber" des gens importants.

Tout n'est pas aussi simple qu'il n'y paraît, à commencer par l'enfance de Marie-Madeleine. Elle a été abusé physiquement puis des années plus tard psychologiquement. Elle a été je pense manipulé par Sainte-Croix.

 

La marquise de Brinvilliers aura eu la droiture de reconnaître ses crimes avant sa condamnation, certainement pour être en paix avec elle même mais aussi pour ne point subir la question, c'est à dire la torture. Malheureusement pour elle, elle subira quand même la torture, ce qui est profondément injuste car elle ne sait rien de plus et ne dira donc rien d'autre.

Pirot, théologien réputé sera l pour la confesser. Il lui apportera une aide morale immense, il sera la jusqu'à la fin.

Si nous connaissons les derniers jours, les dernières heures et minutes de Marie-Madeleine c'est grâce au écrits de Pirot.

 

Ce livre apporte beaucoup La Marquise de Brinvilliers et nous éclaire sur les moeurs, la vie en france au 17ème siècle. Il se lit facilement, est très intéressant. Petit point négatif pour moi, la description des différents arbres généalogiques, qui épouse qui, les différents noms, métiers, villes, parentés deviennent assez vite lassant.

 

Une bonne lecture que je conseille à ceux qui apprécient l'histoire et les romans historiques.

 

Ma note 8/10

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S

je viens de m'inscrire à ta Newsletter, histoire d'être encore plus tentée xD


C

Désolée lolll :)


S

décidément ton blog est plein de tentations... ^^