Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Boudoir des Livres

Où on va papa ? de Jean-Louis Fournier

12 Février 2009 , Rédigé par Sylvie Publié dans #Biographie, romans historiques,documents


Editions Stock 154 pages

Quatrième de couverture

Cher Mathieu, cher Thomas, Quand vous étiez petits, j'ai eu quelquefois la tentation, à Noël, de vous offrir un livre, un Tintin par exemple. On aurait pu en parler ensemble après. Je connais bien Tintin, je les ai lus tous plusieurs fois. Je ne l'ai jamais fait. Ce n'était pas la peine, vous ne saviez pas lire. Vous ne saurez jamais lire. Jusqu'à la fin, vos cadeaux de Noël seront des cubes ou des petites voitures... Jusqu'à ce jour, je n'ai jamais parlé de mes deux garçons. Pourquoi ? J'avais honte ? Peur qu'on me plaigne ? Tout cela un peu mélangé. Je crois, surtout, que c'était pour échapper à la question terrible : « Qu'est-ce qu'ils font ? » Aujourd'hui que le temps presse, que la fin du monde est proche et que je suis de plus en plus biodégradable, j'ai décidé de leur écrire un livre. Pour qu'on ne les oublie pas, qu'il ne reste pas d'eux seulement une photo sur une carte d'invalidité. Peut-être pour dire mes remords. Je n'ai pas été un très bon père. Souvent, je ne les supportais pas. Avec eux, il fallait une patience d'ange, et je ne suis pas un ange. Quand on parle des enfants handicapés, on prend un air de circonstance, comme quand on parle d'une catastrophe. Pour une fois, je voudrais essayer de parler d'eux avec le sourire. Ils m'ont fait rire avec leurs bêtises, et pas toujours involontairement. Grâce à eux, j'ai eu des avantages sur les parents d'enfants normaux. Je n'ai pas eu de soucis avec leurs études ni leur orientation professionnelle. Nous n'avons pas eu à hésiter entre filière scientifique et filière littéraire. Pas eu à nous inquiéter de savoir ce qu'ils feraient plus tard, on a su rapidement que ce serait : rien. Et surtout, pendant de nombreuses années, j'ai bénéficié d'une vignette automobile gratuite. Grâce à eux, j'ai pu rouler dans des grosses voitures américaines.



Mon avis :
Ce livre est une petite merveille d'amour et de tendresse. Jean-Louis Fournier raconte ses deux garçons d'une façon touchante et un infime soupçon d'humour.
Tout simplement il nous dis le regard des gens sur ses enfants et sur lui même, ses doutes, ses inquiétudes, la difficulté d'accepter d'avoir des enfants différents.
C'est un magnifique témoignage.
A lire absolument.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Theoma 21/03/2009 13:37

dans ma PAL également. me réjouis !

Florinette 23/02/2009 09:08

Celui-ci on vient de me le prêter, je devrais donc passer un joli moment ! ;-)

Céline 21/02/2009 17:37

Parfois quand même j'ai été pas choquée mais peut être mitigée ou triste de chercher l'amour entre les lignes assez amères... Bisous

sylvie 16/02/2009 20:57

Tealamenthe si tu veux tu peux mettre ton commentaire au bon endroit :)
En ce moment je vais sur les forums "le pouvoir des livres" et "le monde du livre" (liens à droites) j'espère t'y voir :)

tealamenthe 16/02/2009 11:14

ravie également de te retrouver !! en fait,je me suis trompée d'emplacement, c'est SYNGUE SABOUR que je n'ai pas aimé !! oups !! désolée.
A bientôt j'espère, tu vas sur quel forum en ce moment ??