Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Boudoir des Livres

Trilogie Les amants de la lumière Tome 1 Le Bûcher des maudits de Bertrand Borie

28 Octobre 2008 , Rédigé par Sylvie/Cerisia Publié dans #Littérature Fantasy francophone



résumé (source http://www.editionspierregord.com/ )

Après l'Apocalypse Suprême, l'humanité a entrepris de se reconstruire sous le règne bienveillant du dieu Ischeltroëm.
Pour asservir les hommes au pouvoir maléfique du dieu Thanatros, le mage Silfadred a noyé le feu dans lequel Ischeltroëm puisait sa force primordiale. Le mage est ainsi devenu immortel. Et les Nuées ont enveloppé le monde...
Quelques royaumes isolés ont échappé au cataclysme. Mais en poursuivant leur évolution, leurs habitants ont délaissé les raffinements de la culture. Décidé à détruire l'un après l'autre ces îlots pour asseoir sa puissance, Silfadred a fait des populations dégénérées qui les environnent ses instruments. Dans le royaume de Thurm-Kooth, le prince héritier Farkhar est un poète, une sorte d'homme depuis longtemps oubliée.
Quand les hordes démoniaques de Silfadred déferlent sur le royaume, il survit et atteint une lointaine citadelle dont le roi Antrégor a promis sa fille Gwenaline à Viridius, noble et vaillant souverain du royaume voisin.
Que Farkhar et Gwenaline s'éprennent l'un de l'autre ne peut que faciliter la tâche de Silfadred, qui a déjà résolu de conduire par ses maléfices les deux royaumes à s'anéantir mutuellement. Bientôt, tandis que Viridius, humilié par l'abandon de Gwenaline, prépare une guerre sans merci contre Antrégor, le piège du mage se referme sur les amants maudits...
Mais qui est vraiment Farkhar, le preux guerrier dont les talents en font un être d'exception dans ce monde déchiré entre une chevalerie fruste et une barbarie impitoyable ?

Mon avis

Avec ce premier tome j’ai passé un très bon moment. « Les amants de la lumière » est de la très bonne fantasy, c’est sobre, l’essentiel est là. Cela me fait penser un peu à Tolkien, ce n’est pas comparable certes mais la qualité littéraire est là sans aucun doute.
L’histoire devient assez vite captivante.
J’apprécie les légendes, l’univers de ce monde, les personnages. Le mage noir est détestable, haïssable, sa cruauté sans limite.

J’ai hâte de commencer le tome 2, pour retourner auprès de Farkhar, Aïwana….savoir comment vont « tourner » les choses…

Ma note 10/10

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article