Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Boudoir des Livres

Teulé Jean "Je, François Villon"

22 Novembre 2007 , Rédigé par Sylvie Publié dans #Biographie, romans historiques,documents

16 juin 2007

Je, François Villon de Jean Teulé

8aa7798d685574d3055c9d85ecb29460.jpg

Quatrième de couverture 

Il est peut-être né le jour de la mort de Jeanne d'Arc. On a pendu son père et supplicié sa mère. Il a étudié à l'université de Paris. Il a joui, menti, volé dès son plus jeune âge. Il a fréquenté les miséreux et les nantis, les curés, les assassins, les poètes et les rois. Aucun sentiment humain ne lui était étranger. Ides plus sublimes aux plus atroces, il a commis tous les actes qu'un homme peut commettre. Il a traversé comme un météore trente années de l'histoire de son temps. Il a ouvert cette voie somptueuse qu'emprunteront à sa suite tous les autres poètes : l'absolue liberté. Après Rimbaud et Verlaine, Jean Teulé ne pouvait mieux clore son voyage en Poésie qu'en endossant avec orgueil et humilité les haillons magnifiques de François Villon.

Biographie de l'auteur
Jean Teulé est l'auteur d'une dizaine de romans, parmi lesquels on peut citer Rainbow pour Raimbaud (1991), Darling (1998), Bord cadre (1999) et Les lois de la gravité (2003). O Verlaine ! a paru en 2004 chez Julliard. Son livre Je, François Villon (2006, Julliard) a reçu le prix du récit autobiographique. Darlin, vient d'être adapté au cinéma par Christine Carrière (avec Marina Foïs et Guillaume Canet) et doit sortir à l'automne 2007.

Mon avis

Ce roman de Jean Teulé, je ne suis pas prête de l'oublier de si tôt... François Villon est un jeun poête du moyen âge dont la vie, le destin, les écris ne s'efface pas de la mémoire facilement.

Ce livre a été une très bonne lecture, mais une lecture comment dire....qui remplit d'effroie ? qui vous soulève le coeur ? qui donne un goût âtre dans la bouche ? Je crois bien qu'il s'agit un peu de tout cela. Indiscriptibles sont les atrocités, les tortures, pendaisons, viols, les horreurs décrites dans ce livre, c'est effrayant, ça fait froid dans le dos...

Du point de vue historique, je ne suis pas vraiment apte à juger, mais contrairement au roman de Anne Courtillé que je viens de lire, Je, François Villon donne une image très très noire du moyen âge. Ces deux livres que je viens de lire sont complémentaires.

J'ai rencontré l'auteur en novembre 2006 à la foire du livre de Brive et qu'est-ce que je regrette de ne pas avoir lu son roman avant de le voir!!!!

Je conseille ce livre de Jean Teulé mais avec une petite mise en garde aux personnes très sensibles.

Ma note 8/10

 

Commentaires

Et bien tu as l'air enchantée ! J'aime aussi la période du Moyen-Age !

Ecrit par : Dragonne | 17 juin 2007

Décidément! je ne lis que d'excellentes critiques de ce livre! n'ayant jamais rien lu de cet auteur,; je commencerai par celui-ci, c'est sûr!a bientot

Ecrit par : Choupynette | 18 juin 2007

bonjour,
j'avais commencé ce livre, mais j'ai arrêté avant la fin...mais votre critique me donne envie de le recommencer. je pense qu'il peut se lire en parallèle avec un recueil de poésie de villon (voir collection gallimard). il est vrai que ce roman est très cru, mais très vrai, et on comprend mieux la genèse de l'oeuvre de villon, ancrée dans un contexte difficile...

@ bientôt sur le forum la bibliothèque (là ou j'ai trouvé votre adresse) ou sur mon propre blog ! http://lireplus.mabulle.com

Ecrit par : lireplus | 29 juin 2007

Merci pour ton commentaire :) vous devriez reprendre la lecture de ce livre, il est vraiment très bon.
J'avoue un peu honteuse que je ne connaissais pas le poète François Villon, donc en plus d'avoir passé un très bon moment de lecture j'aurais appris quelque chose :)

Bonne futur lecture ainsi qu'à toi Choupynette :)

Ecrit par : Sylvie | 01 juillet 2007

10/10 magnifique roman et plein d'humour. Du même auteur Ô Verlaine que j'ai dévoré... magnifique. Il me reste à lire son livre sur Rimbaud que je ne parviens pas à trouver. Bravo pour votre blog très intéressant !

Ecrit par : aliscan | 10 novembre 2007

Merci Aliscan :)

Ecrit par : sylvie | 11 novembre 2007

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article